Entre rêve et réalité…

 

Les jeunes enfants, (à travers ces contes qui peuvent aussi intéresser un public de 7 à 77 ans), vont partir à la découverte d’un monde différent et intuitif, dont les clés ont été oubliées par les hommes. Ils pourront entrer grâce à cette histoire, dans une vision différente de notre possible rapport au monde.

Description du projet… Idéologie sur laquelle, est basée le projet :

L’idée de ce conte est basée sur la remise en route de la philosophie des indiens « Hopis » et des meilleures clés de sagesse partie intégrante des légendes et connaissances de tous les pays.
Le personnage principal, est figuré au départ par un boulanger nommé Giorgio et celui qui émergera au fil de l’histoire  se nomme « Hopi », petit lutin aux pouvoirs magiques.

A travers ces contes, les enfants vont découvrir au milieu d’aventures épiques, une sagesse ancestrale venue de tous les pays du monde. Mais surtout, ils vont comprendre comment le temps, l’énergie et l’espace peuvent devenir des clés incroyables pour réussir leur vie.

Histoire :
L’histoire commence par le songe que fait un boulanger « particulier » qui fait son pain avec infiniment d’amour et ne cesse de penser que la terre ne tourne plus très rond, et que les gens sont de plus en plus absents à eux-mêmes.
Cette nuit-là, il voit apparaître un lutin qui lui explique que le monde des lutins l’a choisi pour lui confier une mission. S’il l’accepte, il sera téléporté toutes les nuits, accompagné du sage du monde des lutins, Pétrus, afin de rencontrer les meilleurs boulangers de chaque pays, pour leur « transmettre » un secret qui changera petit à petit « le monde ». Très troublé et très honoré, Giorgio acceptera cette mission.
Il découvrira en rêve, avant son départ, le monde différent des lutins. Et au fur et à mesure, il apprendra des règles de magie qui lui feront voir la vie autrement.

Nous verrons évoluer le monde des lutins et celui des hommes.
L’idée est de montrer le décalage de coutumes, ou de croyances afin d’arriver à provoquer des déclics de vie, pour que les enfants, tout en s’amusant puissent y trouver un fil d’Ariane, pour réellement créer « un monde meilleur » à partir d’eux-mêmes.
Comme disait Gandhi :
– « Si tu veux changer le monde, sois toi-même le changement ».

Pour écrire ce conte, Chantal EDEN s’est inspirée de la rencontre avec les plus grands boulangers européens, afin d’en faire les personnages vivants du conte, séduits par l’histoire, ils ont prêté leur image.

Le Voyage de Giorgio est donc une histoire suivie et se déclinera en une série de contes visitant la plupart des pays du monde, à la découverte des légendes portant les clés de sagesse les plus puissantes et les plus significatives.

Petit résumé concernant les « hopis » une des civilisations les plus « humaines et consciente » ayant existé.

« Les hopis étaient appelés « le peuple paisible ». Leurs préceptes étaient le respect de la terre et des hommes, la reconnaissance de la valeur de chacun et de chaque être vivant sur terre. Leur maître mot était l’unité. Ils avaient une conception du temps tout à fait différente de la nôtre, en ce sens que le temps pour eux, était assimilé à un moment d’éternité, de par la qualité du moment qu’ils vivaient en toute conscience. Ce temps était rempli de joie de vivre, de partage avec les autres et de réalisation de soi. Ils vivaient sous l’égide de la confiance et ils étaient assez évolués pour vivre sans gouvernement.

Ce projet culturel est une manière pour moi, d’apporter ma contribution pour créer une piste vers plus d’humanité, mêlant l’humour à une connaissance oubliée issue des sagesses millénaires.

Chantal Eden

 

L’auteur a étudié pourquoi leur civilisation s’est éteinte, et en a tiré des conclusions, qu’elle a mis à profit dans ses recherches et réflexions.